Le suivi

Après l’intervention

Le premier mois

L’hospitalisation dure entre 1 et 8 jours selon l’intervention réalisée. L’entrée à l’hôpital a lieu la veille de l’intervention vers 16 heures. La pose d’un anneau gastrique peut parfois s’organiser en ambulatoire.

L’intervention étant réalisée sous coelioscopie, la convalescence dure de 1 à 3 semaines.

Un arrêt de travail est prévu.

C’est par une mini caméra introduite dans le ventre et en regardant sur un écran que l’on guide les instruments et que l’on opère. On pratique en 4 à 6 petites incisions de 1/2 à 1 centimètre, voire une plus grande en cas d’anneau gastrique pour y loger le boîtier.

– L’intervention dure ainsi de 15 minutes pour un anneau à 3 heures environ pour un by-pass,

– le réveil est presque immédiat,

– la douleur est minime et de courte durée. Des antalgiques vous seront prescrits,

– le lendemain ou le surlendemain, un contrôle radio de l’intervention est réalisé,

– pendant votre hospitalisation la diététicienne passe vous voir dans votre chambre.

Au début l’alimentation ne peut être que mixée et fractionnée pendant un mois. Cela a pour but de favoriser la cicatrisation et limiter les risques de complications.

Il faudra rapidement reprendre des activités physiques, même modérées, afin que la perte de poids ne se fasse pas au détriment des muscles.

Le suivi à vie

Le suivi est organisé en consultation avec l’équipe pluridisciplinaire en relation avec votre médecin traitant.

Les objectifs de ce suivi sont mulitiples :

– dépister l’apparition de complications chirurgicales ou médicales (carences vitaminiques) précoces ou tardives,

– évaluer votre perte de poids,

– parler des éventuelles difficultés rencontrées au quotidien,

– faire le point sur l’activité physique, l’alimentation, la qualité de vie.

– évoquer avec vous en quoi cette opération a eu un impact sur votre vie quotidienne.

Les rendez-vous auront lieu 1 mois, 3 mois, 6 mois, 9 mois, 1 an, 18 mois, 2 ans après l’intervention puis dans l’idéal 1 fois par an.

Des hospitalisations ou des consultations supplémentaires sont possibles si nécessaire et selon les situations rencontrées (vomissements, grossesse…).