Quelles situations ?

Quelles situations ne permettent pas l’opération :

• troubles cognitifs ou mentaux sévères,

• troubles sévères et non stabilisés du comportement alimentaire,

• incapacité prévisible du patient à participer à un suivi médical prolongé,

• sujets dépendants de l’alcool ou de substances psychotropes licites ou illicites,

• absence de prise en charge médicale préalable identifiée,

• maladies mettant en jeu le pronostic vital à court et moyen terme,

• contre-indications à l’anesthésie générale.

Certaines de ces contre-indications peuvent être temporaires. L’indication de la chirurgie doit pouvoir être réévaluée après leur prise en charge et leur correction.